NATO - North Atlantic Treaty Organization

26 Apr. 2012

Début de la formation de personnels afghans à la maintenance des hélicoptères dans le cadre d’un projet OTAN-Russie

Le premier stage de formation de dix Afghans à la maintenance des hélicoptères a débuté à l’usine de réparation aéronautique de Novossibirsk le 1er avril 2012. Ce stage de 90 jours a lieu dans le cadre du projet de fonds d’affectation spéciale pour la maintenance des hélicoptères, qui a été lancé par le Conseil OTAN-Russie (COR) en avril 2011 afin de permettre à l’armée de l’air afghane (AAF) d’utiliser sa flotte d’hélicoptères plus efficacement.

L’AAF exploite actuellement 36 hélicoptères Mi-17 et 8 hélicoptères Mi-35. Ces appareils sont essentiels pour assurer en toute sécurité le transport des militaires et des approvisionnements dans les régions reculées, où les infrastructures de transport sont en mauvais état, où les conditions climatiques et environnementales sont extrêmes et où le risque d’attaques par des insurgés est élevé.

L’usine de Novossibirsk, construite en 1941, a été choisie comme principal centre de formation des personnels afghans de maintenance dans le cadre du projet. Elle possède une grande expérience en matière de réparation des hélicoptères, et elle est connue depuis longtemps pour former avec succès des agents de maintenance venus de nombreux pays dans le monde.

Formation adaptée

Au départ, la formation sera axée sur la maintenance des Mi-17. Un programme spécifique, basé sur trois stages homologués, a été élaboré en fonction des besoins de l’AAF. Il porte sur des domaines spécialisés, telle la maintenance des moteurs d’hélicoptères, des armements, de l’avionique, des instruments, du matériel radio et du matériel électrique.

Au total, une trentaine de personnels afghans de maintenance devraient être formés dans le cadre du projet ces deux prochaines années. La formation comprendra à la fois des cours théoriques, sur ordinateur, et des travaux pratiques sur le terrain, au sein d’unités de production et de laboratoires. Elle sera dispensée avec l’aide d’interprètes en dari, et il est prévu que tous les documents techniques soient traduits en dari.

La formation proposée dans le cadre de ce projet vient compléter les autres activités de développement des capacités de maintenance des appareils qui sont menées actuellement sur le terrain en Afghanistan, et assurées par des contractants tels que Defense Technology Inc., Lockheed Martin et Northrop Grumann.

Le projet de fonds d’affectation spéciale

Le projet de fonds d’affectation spéciale du Conseil OTAN-Russie pour les hélicoptères a été lancé officiellement en mars 2011, lors de la réunion ministérielle que le COR a tenue à Berlin, l’Allemagne jouant alors le rôle de pays pilote et l’Agence OTAN d’entretien et d’approvisionnement (NAMSA) celui d’agent d’exécution du projet. Le but du projet est de doter l’AAF de capacités de maintenance et de réparation plus que nécessaires, avec entre autres des pièces de rechange et une formation technique.

Lors de l’allocution d’ouverture qu’il a prononcée à la réunion ministérielle du Conseil OTAN-Russie à Berlin, le secrétaire général, Anders Fogh Rasmussen, a insisté sur l’importance du projet. « Nous avons là la preuve tangible que la coopération est vraiment bénéfique pour la sécurité », a-t-il déclaré.

Les contributions financières et les contributions en nature apportées au fonds d’affectation spéciale par la Croatie, la République tchèque, le Danemark, l’Allemagne, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Russie, la Turquie et les États-Unis s’élèvent à environ 23 millions de dollars.

Mis à jour le: 30-Apr-2012 09:28