Guerre électronique

  • Mis à jour le: 24 Nov. 2011 13:36

Les moyens de guerre électronique (GE) représentent un facteur essentiel pour la protection des forces armées comme pour le suivi de l’application des accords internationaux. Ils sont indispensables à toute la gamme des opérations et aux autres tâches entreprises par l’Alliance.

La guerre électronique vise à priver l’ennemi des avantages offerts par le spectre électromagnétique tout en faisant en sorte que les forces amies puissent accéder sans entrave à ce spectre. La guerre électronique peut être aérienne, maritime, terrestre et spatiale, et prendre pour cible les systèmes radar et de communication. Elle suppose d’exploiter l’énergie électromagnétique dans le but d’améliorer la connaissance de l’environnement opérationnel et d’obtenir des effets spécifiques sur un champ de bataille moderne.

La nécessité pour les forces armées de pouvoir accéder sans entrave au spectre électromagnétique et de pouvoir l’exploiter pose des défis et ouvre des possibilités s’agissant de la guerre électronique menée à l’appui des opérations militaires.

Structure

Le Comité consultatif OTAN sur la guerre électronique (NEWAC) est chargé de superviser l’élaboration de la politique, de la doctrine et des concepts C2 (commandement et contrôle) de l’OTAN en matière de guerre électronique, ainsi que de surveiller le soutien GE aux opérations de l’OTAN. Il aide aussi à faire connaître aux pays partenaires les concepts OTAN de guerre électronique, dans le cadre du programme du Partenariat pour la paix.

Le NEWAC est composé de représentants de chacun des pays membres – hauts responsables d’organisations nationales s’occupant de guerre électronique – et de représentants des Commandements stratégiques. Le président et le secrétaire du Comité sont affectés en permanence à l’État-major militaire international au siège de l’OTAN, à Bruxelles. Le NEWAC compte un certain nombre de groupes subordonnés qui s’occupent du support bases de données, de la formation et de la doctrine en matière de guerre électronique.

Évolution

Le NEWAC et ses groupes subordonnés ont été créés en 1966 pour soutenir le Comité militaire, les commandants stratégiques de l’OTAN et les pays membres dans le domaine de la guerre électronique et pour promouvoir une capacité GE OTAN efficace. Le NEWAC a depuis lors tenu, sur une base annuelle ou semestrielle, des conférences plénières rassemblant des experts nationaux de la guerre électronique.

La politique de guerre électronique est définie dans le MC 0064 (politique de l’OTAN en matière de guerre électronique). Elle a été révisée dix fois en tout en vue de l’adapter à l’évolution de l’environnement électromagnétique et opérationnel, à la structure de commandement de l’OTAN, et aux menaces auxquelles l’Alliance est confrontée. Elle est approuvée par tous les Alliés, et on y trouve les orientations générales nécessaires pour la définition d’une doctrine et de normes d’interopérabilité communes.