L’OTAN lance un programme ambitieux pour le sommet de Lisbonne

  • 19 Nov. 2010
  • |
  • Mis à jour le: 20 Nov. 2010 12:56

Aujourd’hui, le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, a ouvert le sommet des chefs d’État et de gouvernement, à Lisbonne, en déclarant que ce sommet serait l’un des plus importants dans l'histoire de l'OTAN.

Il a souligné que le sommet de Lisbonne serait l’occasion de « définir la direction que va suivre l’Alliance dans les dix prochaines années – une décennie au cours de laquelle l’OTAN sera plus efficace, plus engagée dans le monde et plus efficiente que jamais auparavant ».

Le secrétaire général a annoncé un programme ambitieux pour les deux jours à venir, notamment le lancement du processus de transition vers une sécurité assurée par les Afghans, l’intention de prendre un nouveau départ dans les relations avec la Russie, et la volonté de trouver un accord sur la coopération en matière de défense antimissile territoriale pour l’Europe.

Il a souligné que le nouveau concept stratégique permettrait à l’OTAN de « développer des capacités modernes, pour se défendre contre des menaces modernes » et de « s’ouvrir aux partenaires du monde entier ».

« Nous allons prendre un nouveau départ dans nos relations avec la Russie, dans le but de construire un partenariat stratégique », a ajouté le secrétaire général.

Il a également expliqué que le concept permettrait de « rationaliser l’Alliance afin de la rendre plus efficace, en taillant dans le gras et en investissant dans le muscle, de manière à ce que nos contribuables puissent bénéficier d’une sécurité maximale pour l’argent qu’ils investissent dans la défense ».

« Pour toutes ces raisons, ce sommet sera l’un des plus importants dans l’histoire de l’OTAN », a conclu le secrétaire général.

Le sommet de Lisbonne se poursuivra durant la journée de samedi avec des réunions des chefs d’État et de gouvernement. En outre, les pays qui fournissent des troupes à la FIAS discuteront de l’Afghanistan, et le Conseil OTAN-Russie se réunira.